La nature avec Dame Abeille

Be Keeper au service des abeilles

Je dédie mon premier article à une entreprise qui travaille autour de la sauvegarde des abeilles en milieu urbain.

Be-Keeper est le nom de cette entreprise. Elle est basée dans un village du Rhône, Chazay d'Azergues.

Sensibilisé par les abeilles et informaticien de profession, Fabien Dufournel, un jeune entrepreneur a développé un système informatique  pour que nos amies butineuses vivent en parfaite harmonie avec les humains.

Le but de Be-Keeper est de connecter des ruches pour permettre aux apiculteurs professionnels de connaître à distance l'hygrométrie, la température à l'intérieur et à l'extérieur de la ruche, et le poids.

Fabien est sensibilisé comme beaucoup d'entre nous par la disparition inquiétante des abeilles. Ce système informatique évite trop de manipulation de la part des apiculteurs. 

Le simple fait d'ouvrir une ruche pour vérifier l'état de santé des cadres peut engendrer la perte de la reine avec un geste inaproprié ou un refroidissement important, d'où l'intérêt de connecter les ruches.

Les entreprises sont invitées à se rapprocher de Be-Keeper pour pouvoir louer des ruches dans un but de valorisation éco-responsable, pédagogique et de développement de l'apiculture urbaine.

Les particuliers intéressés peuvent également se faire connaître sur le site de Be-Keeper pour parrainer et aider une colonie d'abeilles ou une ruche

Vous pouvez écouter ou réécouter son interview dans l'émission " Carnet de campagne" sur France Inter

Logo Be Keeper

Posté par Dame Abeille à 15:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


02 juin 2019

Mathis et Maëlys

Un dimanche, une histoire. Je suis passionnée par la nature. Lors d'une discussion joyeuse, ma fille me dit :" Et si tu racontais une histoire aux enfants ? Je sais que tu es très occupée, mais comme tu aimes les enfants, tu pourrais leur raconter une histoire à ta façon."

J'ai trouvé l'idée amusante et comme si c'était un défi, je l'ai relevé. Je dédie cette première histoire à mes petits-enfants Maëlys et Mathis, mes petits bouts d'amour. Pour des raisons évidentes, je ne mettrai pas de photos les concernant

Vous êtes bien installés ? Alors, c'est parti pour la grande aventure avec eux.

 

 

Mathis et Maëlys dans le jardin de grand-père

Maëlys est réveillée par un rayon de soleil qui a traversé un angle du volet. Il lui a chatouillé le bout du nez comme pour lui dire :" Debout, il est l'heure de se lever maintenant !"
 Elle sort de son lit en toute hâte. Elle se dirige vers grand-mère qui cuisine de bon matin. Ca sent bon la confiture. Elle  mange sa tartine que lui a amoureusement préparé grand-mère, engloutit son biberon de lait et file à la salle de bain pour se débarbouiller le visage. Une fois habillée, elle prend son panier et sort pour rejoindre grand-père au jardin.
Mathis est déjà à côté de lui qui taquine les fourmis avec un bâton. Tout d'un coup, un vrombissement se fait entendre. Mais que se passe-t-il ? Un essaim d'abeilles est venu se poser dans le cerisier du jardin.  Mathis ouvre de grands yeux. Grand-père les rassure en leur expliquant que ça arrive à chaque printemps.

 

 

Source: Flickr

 


-" En fait, leur explique-t-il, dès que la nature se réveille et que les fleurs embaument le jardin, il arrive que la ruche qui est placée à l'angle du jardin se divise.
- Mais comment ça se passe ? demande Maëlys
- Eh bien, dit grand-père, il se trouve qu'il y ait deux reines dans une ruche, une jeune et une plus âgée. Comme elles ne peuvent pas rester toutes les deux au même endroit, la plus vieille des deux décide de partir  en emmenant un groupe d'abeilles avec elle. Elles choisissent un arbre très près de la ruche avant de partir dans une autre aventure.
- Mais de quoi vont-elles se nourrir ? Elles n'ont plus de table et de chaises ni même de maison ? s'inquiéta Mathis
- Les abeilles ne se nourrissent pas comme nous, tu sais. Elles vont butiner le nectar des fleurs ainsi que le pollen pour les rapporter dans la ruche. Tout ceci va être transformé en miel que l'on va déguster dès cet automne. "

 

martes
Tout en expliquant la vie des abeilles, les enfants s'amusaient en regardant grand-père se tortiller comme un ver pour enfiler un drôle d'ensemble tout blanc, qui lui faisait ressembler à un cosmonaute. Grand-père l'appelle une vareuse. Sa tête est entourée d'un voile pour protéger ses yeux des abeilles. Qu'est-ce-qu'il est rigolo comme ça !

 

 

 

 

 

 

67533626

Ce que je ne vous ai pas dit, c'est que grand-père est apiculteur. Il rammasse les groupes d'abeilles dans la nature appelés essaims pour les élever dans une maison spéciale pour ces petites bêtes appelée une ruche. On parlera alors de colonies d'abeilles. L'ensemble de toutes les ruches dans un même endroit s'appelle un rucher.
- "Je sens que l'on va bientôt se régaler, dit grand-père. Avec tout le miel récolté, grand-mère va pouvoir nous cuisiner de bons pains d'épice pour Noël et je vais pouvoir sucrer ma tisane avec. Butinez bien mes petites abeilles, vous êtes bien mignones"
Quel gourmand !
En voyant leur grand-père heureux, les deux enfants sautaient de joie à l'idée de se régaler eux aussi. Quelle bonne idée d'avoir un jardin. C'est un vrai terrain de jeux. On peut apprendre beaucoup de choses.

bl565vx4

 

 

 

 

 

Posté par Dame Abeille à 09:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :